2 plats typiques à déguster absolument lors d'un séjour en Chine



La gastronomie chinoise a une longue histoire. Avant tout, il faut savoir que la cuisine du pays du Milieu est l'une des plus variées et des plus exotiques au monde. Selon l'emplacement géographique, vous pourrez découvrir plusieurs spécialités traditionnelles. Dans ce cas, il est donc recommandé de faire le tour des différentes régions de la Chine. Parmi les plats chinois les plus connus, il y a le canard laqué de Pékin et les haricots verts à la mode du Sichuan. Découvrez-les dans ce billet.

Le běijīng kǎoyā : canard laqué de Pékin

Le canard laqué en Chine est traditionnellement préparé à partir d'une race de canards domestiques provenant de Pékin. C'est un des symboles de la gastronomie chinoise et une spécialité très appréciée de la cuisine pékinoise dont on ne se lasse pas. Pour la préparation, il faut d'abord badigeonner l'intérieur et l'extérieur du canard avec une pâte spéciale et parfumée. Il s'agit d'un mélange à base notamment de miel (technique de laquage) et d'épices telles que du poivre du Sichuan, de l'anis étoilé, de la cannelle de Chine, du clou de girofle, de l'ail, du gingembre, du cumin. On y ajoute également du fenouil, du sel, de la sauce soja, du vin de riz de Shaoxing, du vinaigre, de la levure et de la fécule de maïs.
Avant de rôtir le canard, il faut piquer avec une fourchette tous ses côtés et ensuite le laisser mariner quelques heures. Après le rôtissage au four, le canard doit ressortir bien doré avec une couleur de datte, une chair tendre, une peau croustillante et sucrée. Le canard laqué peut se manger entier ou coupé en tranches. Aussi, il est servi avec des feuilles de menthe, des germes de soja, de petites galettes de blé, du riz, des légumes cuits taillés en tranches très fines, ou encore avec des fruits (mangues, oranges, clémentines…).

Les gān biān sì jì dòu : haricots verts à la façon sichuanaise

Il s'agit d'un plat classique dans la province centrale chinoise du Sichuan. Il est composé de haricots verts frits à sec puis sautés avec du porc haché, du sucre, du gingembre et des gousses d'ail émincées, des échalotes coupées très finement et de petits morceaux de piments rouges séchés. En effet, ce plat est pimenté. De plus, il est agrémenté avec le fameux poivre de la région du Sichuan. Il faut goûter cette recette lors d'un séjour en Chine.
À titre d'information, « frire à sec » est un mode de préparation souvent employé dans la cuisine sichuanaise. Pour réussir ce plat authentique, il est important de faire frire les haricots dans un wok ou un grand poêlon avec très peu d'huile végétale, jusqu'à ce qu'ils obtiennent une texture un peu asséchée et croquante. Ces haricots légèrement salés et grillés deviennent alors très délicieux. Le wok est un ustensile traditionnel de la cuisine asiatique utilisé pour cuir à feu vif les petits légumes sans leur faire perdre toute leur saveur.
Pour l'assaisonnement du porc haché, les Chinois utilisent du sel, du vin de riz de Shaoxing, de la sauce soja, du pâté de soja fermenté au piment et de l'huile de sésame. Bien qu'originaire du Sichuan, vous pourrez trouver ce plat dans quasiment tous les restaurants de Chine. On le mange habituellement avec un bol de riz blanc.